The Virgin Suicides…

 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube



Music…

Image de prévisualisation YouTube

I Want You

The guilty undertaker sighs
The lonesome organ grinder cries
The silver saxophones say I should refuse you
The cracked bells and washed-out horns
Blow into my face with scorn
But it’s not that way
I wasn’t born to lose you

I want you, I want you
I want you so bad
Honey, I want you

The drunken politician leaps
Upon the street where mothers weep
And the saviors who are fast asleep, they wait for you
And I wait for them to interrupt
Me drinkin’ from my broken cup
And ask me to
Open up the gate for you

I want you, I want you
I want you so bad
Honey, I want you

How all my fathers, they’ve gone down
True love they’ve been without it
But all their daughters put me down
’Cause I don’t think about it

Well, I return to the Queen of Spades
And talk with my chambermaid
She knows that I’m not afraid to look at her
She is good to me
And there’s nothing she doesn’t see
She knows where I’d like to be
But it doesn’t matter

I want you, I want you
I want you so bad
Honey, I want you

Now your dancing child with his Chinese suit
He spoke to me, I took his flute
No, I wasn’t very cute to him, was I?
But I did it, though, because he lied
Because he took you for a ride
And because time was on his side
And because I . . .

I want you, I want you
I want you so bad
Honey, I want you



Little Miss Sunshine…

 

Juste une envie, vous faire partager un de mes films favoris…

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Bon WE à toutes…



Nos jours heureux…

Ce soir, ce fut soirée dvd avec les princesses… Elles ont grandi, on peut désormais regarder des films plus « adultes » que les dessins animés…

Le choix s’est arrêté sur « Nos jours heureux », film que l’Homme et moi avions déjà vu, mais dont j’avais oublié les répliques hilarantes !

Alors pour le plaisir :

 

http://www.dailymotion.com/video/x1ahp4

Image de prévisualisation YouTube

 

 



Vive le cinéma !!!

Décidément, en ce mois de Février, j’explose mon forfait ciné… Après Avatar vu avec l’Homme, en amoureux, à 15 sièges l’un de l’autre, ce WE c’était séance spéciale « Princesses »…

Nous avions décidé de les emmener au ciné ce dimanche matin (enfin, en fin de matinée, hein…). Donc, après avoir visionné sur internet les 3 bandes annonces des films adaptés aux enfants (planète 51, Mister Fox, ou La Princesse et la grenouille), leur choix s’est évidemment porté sur le dernier disney et son histoire de princesse.

Je ne vous cache pas que l’Homme n’était pas forcément très enthousiaste (moi non plus à vrai dire) mais bon, chose promise, chose due…

Nous voilà donc partis pour un dessin animé plein de guimauve et de clichés… Et pour le coup, ben je me suis bien fait avoir !!! Parce que non seulement, le film renoue totalement avec les anciens disney (dessiné à la main, musical) mais les personnages ne sont pas si stéréotypés. Ici, c’est la princesse qui « sauve » le prince et non l’inverse… Girl power le dernier disney, je vous promets ! Et mon côté « féministe » a plutôt bien apprécié…

Mais ce qui m’a enchantée, ce sont les décors de la Nouvelle-Orléans et du Bayou, colorés, chauds, tout en clair-obscur. Le tout est porté par un univers musical jazzy, blues et parfois gospel qui s’intègre parfaitement bien et qui surtout sublime ce dessin-animé. Les personnages secondaires sont d’ailleurs les ténors musicaux de ce film (Louis l’Alligator qui rêve de jouer dans un orchestre jazz, et Ray, la luciole à l’accent Cajun désopilant, entre autres…).

Image de prévisualisation YouTube

Franchement, une belle surprise ! Les Princesses ont adoré, surtout pour le côté princesse bien sûr, mais également pour l’histoire qui les a gentiment effrayées, L’Homme n’a pas trop adhéré même s’il a trouvé que c’était un bon dessin-animé. Quant à moi, je vous le redis, ce fut une belle découverte et un très bon moment ciné !

Pas de droits sur l'album 170161



Transportée…

Hier soir, avec l’Homme, c’était notre sortie ciné annuelle…

Bon comme vous le savez sans doute déjà, l’Homme et moi avons rarement les mêmes goûts et cela se ressent particulièrement dans nos choix cinématographiques… Cela ne me dérangeait pas spécialement jusqu’à récemment car il faut bien dire que depuis que nous avons les Princesses, les sorties au ciné se sont faites rares ou alors très ciblées « princesses » justement. S’il fallait que je vous cite les derniers films vus sur grand écran, je dirai : Là-Haut, l’âge de glace 2, Shrek 3, …

Oui, ça laisse songeur… non pas que les films disney ou pixar soient des navets, loin de là, mais cependant, si ces films me font rire et que je les trouve agréables à regarder, ils ne m’émeuvent pas, ne me  »transportent » pas (Ah si pardon, sauf Là-Haut !!!).

Donc, nous profitons que les princesses soient en congés chez les grands-parents pour nous faire une toile… Là, les complications commencent !!! Il faut que nous arrivions à trouver un film qui nous plaise à tous les deux. Alors autant je ne suis pas difficile et plutôt bon public, ce qui fait que j’irai voir pratiquement tout ce qui sort au ciné (sauf film d’horreur…) autant l’Homme n’est pas un passionné de ciné et peu de films l’intéressent.

Là pour le coup, notre choix était arrêté depuis quelque temps déjà, sur : AVATAR (oui je sais qu’il est sorti depuis 2 mois, et oui je sais que j’ai toujours un train de retard sur les sorties ciné, littéraires, etc…, oui je sais emoticone).

Ensuite, là où les choses ne sont pas simples non plus, c’est pour le choix de la place que nous allons occuper dans la salle… Et pour le coup, la pénible c’est moi ! Oui parce qu’il faut que vous sachiez que j’ai un gros gros gros défaut… je ne supporte pas d’être coincée entre des personnes que je ne connais pas, au milieu d’une salle plongée dans le noir. Je ne suis pas vraiment claustrophobe (je prends l’ascenceur sans problème), ni vraiment agoraphobe, mais un peu des deux quand je vais au cinéma…

Donc, ma place idéale se situe plutôt tout en haut de la salle, très près de la porte de sortie et surtout sur le côté de l’allée. Bon j’en conviens, ce n’est pas la meilleure place mais pour moi c’est essentiel, sinon je suffoque et je ne peux pas rester… (quand je vous disais que j’étais un peu bargeot des fois…).

Alors hier soir, nous avons simplifié les choses, on s’est mis chacun à la place qu’on souhaitait…

Bon en même temps ça ne nous a pas forcément dérangés de ne pas être à côté l’un de l’autre (on était pas loin non plus hein…), car quand on va au ciné (déjà que c’est super rare) ce n’est pas pour discuter durant le film…

Et là, je me permets une parenthèse car une fois installée, 3 pré-ados à la voix en mue se sont placés derrière moi. Le film n’avait pas commencé depuis 10 minutes que je n’avais rien entendu à part leurs voix nasillardes jusqu’à ce que je m’énerve et qu’ils prennent conscience qu’ils avaient plutôt intérêt à se taire vite fait (je vous rappelle que j’étais un peu énervée déjà hier)… donc ils se sont tus mais en compensation, je me suis ramassée leur cornet de popcorn 2 fois de suite. Quand je vous disais que les jours où je suis énervée, j’attire les c*…  fin de la parenthèse.

Voilà, nous avons donc enfin vu ce fameux film en 3D dont on a eu tous les échos possibles et inimaginables.

Clairement, j’ai été transportée par l’imaginaire de James Cameron, les paysages de Pandora sont splendides, merveilleux ! Cameron nous plonge dans un monde presqu’enfantin par ses couleurs et sa luminosité… On est en plein rêve ! L’Homme aussi a complétement adhérer à l’histoire et aux images… Lui qui a du mal avec l’imaginaire, s’est surpris d’avoir autant aimé ! Il est même persuadé qu’il y aura une suite…

avatarcameron1.jpg                 avatar001.jpg

Quand à l’histoire par elle-même, disons que je l’ai appréciée malgré un petit bémol. Grâce à la 3D on est réellement sur Pandora avec les Na’vis. On ressent le lien qui les unit à la Terre-Mère et qui les unit entre eux. On prend conscience de la nature qui nous entoure et du message sous-jacent que nous devons coûte que coûte la protéger. Mais surtout on a le sentiment de perte, d’un vrai gâchis, lorsque l’armée bombarde leur monde.  On se sent pulvérisé par ces bombes qui explosent et qui détruisent tout ! J’ai sursauté, j’avais presque le besoin de fuir ou de me réfugier avec les Na’vis… drôle d’impression !

Le petit bémol dont je vous parlais, c’est le côté blockbuster du film qui se fait sentir au moment de l’attaque de Pandora. Ce déploiement de forces, de mitraillettes, de bombes, tous ces morts… même si le message est clair à ce moment-là (Cameron dénonce la politique extérieure américaine), j’ai trouvé qu’il y avait une sur-enchère de moyens militaires et une petite caricature du Marine prêt à tout pour son pays…

Cependant cela ne gâche rien !  Ce film est une merveille de technologie et de poêsie si on occulte la partie « militaire ». Je pense même que les princesses pourraient le regarder car sans forcément comprendre le message, les décors les feraient rêver !

Je ne vais pas vous dire d’aller le voir… jusqu’à hier soir, je devais être la seule personne en France à n’avoir pas vu ce film, mais si toutefois vous êtes pire que moi, profitez qu’il soit encore programmé, il vaut vraiment le coût.

Voilà, après une journée passée sur les nerfs, cette sortie ciné m’a totalement détendue, transportée, dépaysée.

Il y a longtemps qu’un film ne m’avait fait un tel effet, celui d’être « dans le film », la dernière fois, c’était pour le Grand Bleu… ça date n’est ce pas !



Quand il n'y a plus que des... |
bolduc |
Plurielle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les moments parfaits
| Journal d'une fille sans av...
| andrelimoges