Amour Des Feintes…

A la demande de Fanny et Boubou…

Bon la qualité n’est pas terrible, mais encore une fois, je dois être nulle en recherche car je n’ai trouvé que cette vidéo…

Image de prévisualisation YouTube



Dilemne

Voilà, c’est dit, je vis un énorme dilemne…

D’un côté j’ai réussi à économiser assez d’argent pour m’offrir un éventuel voyage sur Singapour, qui pourrait (et j’insiste sur le conditionnel) se faire à l’automne. Seulement je ne saurai ça qu’après l’été et si je partais, ce serait seule, sans l’Homme et sans les filles.

J’avoue que j’aimerai réellement faire ce voyage. J’ai mon cousin qui vit là-bas et je partirai avec ses parents pour lui rendre visite durant 10 jours. Pouvoir prendre l’avion, découvrir ce pays et revoir mon cousin, tout cela me fait très envie. D’autant que je suis très proche de mon oncle et de ma tante et que par conséquent, ce séjour serait sans aucun doute très agréable.

sing2.jpg                        sing1.jpg

Cependant, partir si loin et aussi longtemps sans mes filles et sans mon Homme m’inquiète énormément. Et puis je trouve cela très égoïste pour le coup même si dans mon « évolution » personnelle, je me dois de prendre du temps et du plaisir pour moi seule.

D’un autre côté, j’ai réussi à économiser assez d’argent pour pouvoir partir en vacances cet été avec toute ma famille.

Pour être honnête et pour mettre les choses à plat, je crois que cette solution m’apparait bien plus plausible et réaliste que le voyage à Singapour. Par contre, je suis incapable de savoir où partir ! Car j’ai peur d’être déçue par le lieu que nous pourrions choisir, j’ai peur de m’ennuyer car avec l’Homme nous n’avons pas du tout la même vision des vacances.

Il faut dire aussi que depuis que nous avons les filles, nous ne sommes partis que 2 semaines en tout et pour tout en vacances tous ensembles, les moyens financiers n’étant pas jusqu’alors au beau fixe pour nous permettre ce genre d’escapade.

La première fois, nous sommes partis à une centaine de kilomètres de notre lieu de résidence, dans un camping proposant pas mal de choses (on était en mobil-home hein, bourgeoise je suis, je vous rappelle). Sauf que pour le coup, nous sommes partis la dernière semaine d’août et tout était fermé (le resto, les activités…), en plus on a eu un temps excécrable à tel point qu’on a dû chauffer le mobil-home toute la semaine ! Bon à côté de cela nous avons pu faire quelques visites sympas avec les filles, des randonnées en vélo, etc… Je n’en garde pas un souvenir impérissable loin de là, mais les filles avaient été heureuses de cette parenthèse à leur quotidien.

mobil1.jpg

La seconde fois, on nous avait prêté une maison située entre Montpellier et Nïmes. Là aussi, rien d’extraordinaire, mais la semaine fut très agréable et cela nous avait bien détendus d’autant que la maison disposait d’une belle piscine. Nous avons visité les arènes de Nîmes, et avons été plusieurs fois à la plage. Et c’est là que ce pose un de mes problèmes…

J’aime beaucoup aller à la plage (particulièrement sur toute la façade atlantique) en fin d’après-midi… Seulement, je vis un tel complexe avec mon corps que de me mettre en maillot de bain relève de la torture (et le mot n’est pas faible).

Enfin, revenons-en à la destination que je devrai choisir… Et c’est là que vous entrez en jeu ! En effet, afin de m’orienter dans mon choix, je vous propose un petit sondage dans lequel je vous mets les destinations qui seraient susceptibles de me plairent pour nos prochaines vacances. Je vous laisse donc le soin de cocher celle qui vous plairait le plus, histoire de me donner une petite idée.

Pour pimenter ce sondage, je vous proposerai bien une place dans ma voiture pour faire le voyage avec nous, mais je ne suis pas sûre que cela soit vraiment apprécié alors… ce sera juste un sondage d’opinion emoticone

Merci de votre participation, sachant bien sûr que je ne suis pas sûre non plus de partir cet été évidemment !!!

 



Jane…

 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

Et celle-là, juste parce que dans les moments critiques, c’est mon insulte préférée…

Je m’appelle Isa et je t’em*

Image de prévisualisation YouTube



Arachnophobique…

Image de prévisualisation YouTube

Je ne vous ai encore jamais parlé d’une phobie maladive, d’une peur irrationnelle qui me poursuivent depuis toujours…  et qui me conduisent régulièrement à des situations où j’apparais pour le moins ridicule : l’arachnophobie !!!

Notez déjà, que rien que de devoir écrire ce mot « arachno », j’ai tous les poils du corps qui se hérissent et la bouche pâteuse (je sais c’est charmant…).

Quand je dis « peur » irrationnelle, c’est qu’il faut savoir que quelque soit la taille dudit animal, je suis capable de rester totalement tétanisée à la vue d’une araignée !

Néanmoins, je commence tout doucement à prendre sur moi et à tenter de surmonter ma peur… ou presque !

Récemment, j’étais dans mon salon avec princesse n°2 quand tout à coup je vois passer sur le carrelage blanc une bête à 8 pattes velue et toute noire… (énorme la bestiole, au bas mot 5 mm de diamètre hein !!!). Ni une ni deux j’ai empoignée n°2, je suis montée directement sur la table du séjour et j’ai hurlé si fort que l’Homme qui était dehors est apparu en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, persuadé qu’il était arrivé quelque chose à son clone !

Lorsqu’il me retrouva debout, toute tremblotante et agrippée à n°2, laquelle très sereine et un sourire aux lèvres, lui indiquait du bout de son index le lieu où s’était réfugiée la bête, je peux vous dire qu’il me passa une engueulade des plus retentissante !!!

Une autre fois, un jour d’été, je montais dans ma chambre pour fermée la fenêtre après avoir aérée la pièce. C’est alors que mon regard se pose sur le mur où je découvre à nouveau une araignée vraiment très grosse cette fois (si je vous le jure, au moins le double de l’autre…). Et bien, il pouvait bien faire 25° dans la chambre cette nuit là, et  quand bien même l’Homme avait sorti la bête de là (oui Môssieur ne tue pas les araignées… il aime ça lui et ses filles le prénomment même spiderman à cause de cela), j’ai dormi avec un pull, un pantalon et des chaussettes (bon je n’avais pas de bonnet de nuit mais c’est pas l’envie qui m’a manquée d’en mettre un) de peur que la bestiole me grimpe dessus durant la nuit !

Mais là où je commence à prendre sur moi, c’est que pas plus tard que la semaine dernière, les princesses n’étant pas là, je rentre déjeuner chez moi le midi et j’arrive donc seule à la maison. Je me rends immédiatement aux toilettes (oui c’est un rituel immuable chez moi, je vais aux toilettes quand je rentre, et là vous vous dites que c’est une information très importante sur ma vie… ‘fin bref, revenons à nos moutons araignées !).

Donc j’arrive dans mes toilettes et je découvre dans le lave-main une araignée et bien que vouliez-vous que je fasse ? Fuir, au risque de laisser la bête dans la maison… Crier , l’Homme n’étant pas là, il ne pouvait me sauver… J’ai donc couru comme une dératée jusqu’à ma cuisine (en suffocant et totalement paniquée) récupérer un spray de javel et suis retournée vaillamment en tremblant de tous mes membres jusqu’aux toilettes afin de pulvériser (de loin) la bête jusqu’à ce qu’elle soit engluée, assommée, javellisée et que je puisse la faire disparaître dans la tuyauterie en faisant couler l’eau.

L’opération « pulvérisation » a bien pris 5 minutes tant la bestiole était coriace, et une fois évacuée la bête, j’ai enfin pu vaquer à mon occupation… tout en vous avouant que je n’ai pas trainé !!!

Fière de moi au possible, j’ai raconté ça le soir à l’Homme qui n’a eu d’autres réactions que de me dire que l’araignée aurait très bien pu remonter par la tuyauterie…emoticone

Enfin, je ne vous raconterai pas la dernière vision arachnéenne que j’ai eu, étant donné que je vous l’ai déjà narrée .

Tout ça pour vous dire que des situations de la sorte, j’en vis bien évidemment très souvent (au bureau aussi,  il m’est déjà arrivé de hurler dans le téléphone alors que j’avais un client en ligne car je venais d’apercevoir une araignée…), et que je ne pourrai pas toutes vous les raconter…

Et le comble de tout cela, c’est que l’Homme a fait son service militaire en Guyane et qu’il avait comme animal de compagnie une mygale (je vous jure… j’ai la photo de sa bête sur son épaule).

p1020672.jpg

Comme quoi, dès le départ, il y avait des signes…

 

Euh celle-ci est en version Karaoké car les paroles sont vraiment très très compliquées :-)

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 



Début de semaine…

Que vous dire en ce début de semaine ?

Le WE fut calme, agréable, ensoleillé, occupé !!!

Le Samedi fut pour moi ma journée « Bree Van De Kamp »… Je m’explique, afin de passer le dimanche tranquille et profiter de mes filles, j’ai décidé de me débarrasser de toutes mes corvées sur cette seule journée.

bree.jpg

J’étais donc debout à 7 h 30 pour attaquer le nettoyage et le rangement de mon « garde-manger », à 8 h 30 je me trouvais à l’ouverture de l’hypermarché afin de re-remplir le fameux garde-manger, à 11 h j’arrivais à la maison pour attaquer la préparation du repas de 12 h puis dans la foulée, mes repas du dimanche, du lundi et du mardi. Il faut dire que lorsque les filles ont école, je prépare mes repas à l’avance, pour ne pas avoir à trop courir entre midi et deux car je ne reste que 3/4 d’heure à la maison alors je n’ai pas vraiment le temps d’élaborer un repas.

Une fois tous mes repas préparés, je me suis attelée au ménage de la maison pour enfin me poser sur les coups de 19 h 30…

Je ne vous cache pas que ce genre de « crise Bree Van de Kamp » a l’avantage de me vider l’esprit et a le merveilleux pouvoir de me rendre presque sereine et détendue (vannée aussi mais bon…).

Le lendemain, c’était donc la journée consacrée aux filles.

On a donc débuté par le cinéma en fin de matinée. Il faut savoir que chez moi, la séance du dimanche à 11 h est à tarif unique de 5.20 € (au lieu de 8.50 € le tarif adulte et 5.50 € le tarif enfant), les économies réalisées sont donc intéressantes…

Nous sommes allés voir « Alice au pays des merveilles » en 3D. Alors à vrai dire, je suis une incondtionnelle de Tim Burton, son univers légèrement macabre, son style, tout me plait et pour le coup, j’ai initié très tôt (un peu trop peut être), les filles à ce réalisateur.

alice.jpg

Seulement, j’ai été déçue. Si les filles ont beaucoup aimé, moi je n’ai pas accroché ; pas que le film fut décevant, non mais inintéressant en fait. Mais bon, les décors, les costumes, m’ont quand même bien plu…

L’après-midi, nous sommes partis nous balader en vélo, le long d’une voie verte. Alors les voies vertes, il y en a un peu partout en France et je trouve ce principe génial. Il s’agit d’anciennes voies ferrées ou chemin de halage qui ont été goudronnés et aménagés pour permettre les ballades en vélo, roller, marche à pieds. Ces voies sont hyper sécurisées puisqu’aucun véhicule motorisé ne peut y avoir accès, elles sont en pleine nature avec des aires de pique-niques et pour une sortie familiale « nature », c’est le bonheur sans stress !

p1020665.jpg

Voilà, un petit WE familial, sans originalité, sans rien d’extraordinaire mais juste agréable et heureux…



Pour Pop’s… Delirium !!!

Ah ben ce titre m’inspire, alors…

Image de prévisualisation YouTube



For Pucca… Le Bonheur, tout simplement !!

Ben voilà, de quoi donner le sourire pour la soirée !!!

http://www.dailymotion.com/video/xjch



Toujours pour Boubou… Grace Kelly !

Bon si avec tout ça on a pas le sourire, c’est qu’on ne fait aucun effort emoticone

Image de prévisualisation YouTube



Pour Boubou… parce que j’ai été minable sur ce coup !

Et puis le dicton dit « jamais 2 sans 3″ alors… et pour copier Lily : Toutes mes confuses !!!

http://www.dailymotion.com/video/xd1td1



Pour Mage… Avec le sourire au réveil !

C’est si bon…

Image de prévisualisation YouTube



1234

Quand il n'y a plus que des... |
bolduc |
Plurielle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les moments parfaits
| Journal d'une fille sans av...
| andrelimoges